William Rostène Interview

Pouvez-vous définir les Neurosciences en quelques mots ?

Les Neurosciences représentent l’étude du système nerveux, que l’on peut diviser en deux catégories que sont l’étude du cerveau dit système nerveux central, et l’étude des nerfs dit système nerveux périphérique. Il s’agit notamment d’étudier le développement du cerveau jusqu’à son vieillissement. Le cerveau n’est pas un organe isolé : il est en relation avec l’extérieur (ce que l’on voit, ce que l’on entend), comme avec les autres organes internes via les informations qu’il échange avec eux.

Pouvez-vous définir les Neurosciences en quelques mots ?

Les Neurosciences représentent l’étude du système nerveux, que l’on peut diviser en deux catégories que sont l’étude du cerveau dit système nerveux central, et l’étude des nerfs dit système nerveux périphérique. Il s’agit notamment d’étudier le développement du cerveau jusqu’à son vieillissement. Le cerveau n’est pas un organe isolé : il est en relation avec l’extérieur (ce que l’on voit, ce que l’on entend), comme avec les autres organes internes via les informations qu’il échange avec eux.

Qu’est-ce qui peut affecter son bon fonctionnement ?

Il est important de comprendre que le cerveau fonctionne bien tout le temps. Mais il existe néanmoins trois grands types de maladies du cerveau : les maladies neurodégénératives qui affectent le système nerveux central et entrainent la disparition des cellules nerveuses en fonction du temps, telles la maladie de Parkinson ou Alzheimer; les maladies liées aux douleurs, aux addictions, aux troubles du sommeil, à l’obésité, à l’anorexie ; enfin les maladies mentales, telles la schizophrénie, les dépressions, ou les troubles bipolaires. Ces maladies affectent tout de même 25% de la population mondiale (2 millions de personnes en France). Les Neurosciences mobilisent à elles seules plus de 10% des chercheurs travaillant en milieu universitaire, dans les centres de recherche ou l’industrie.

Comment êtes-vous entré dans le projet de la Fondation Medisite ?

Depuis un certain temps, je suis sollicité par la Fondation de France pour collaborer à des comités dont le but est de remettre des prix médicaux et des bourses à de jeunes chercheurs. Lorsqu’ils m’ont parlé de la Fondation Medisite, j’ai tout de suite trouvé le challenge intéressant.

Pour quelles raisons ?

Il existe déjà quelques actions autour de maladies relatives au cerveau, mais l’idée ici est d’aller plus loin en aidant des équipes qui favorisent l’innovation.

Comment vont être désignés les lauréats ?

Un appel à dossiers va être lancé de mars à juin 2016 dans le but de désigner en septembre deux prix en Neurosciences qui seront accompagnés d’une prime de 20 000 euros. Seront distingués les projets innovants liés à de nouvelles technologies ou d’approches thérapeutiques dans les différents domaines des Neurosciences, hors maladies neurodégénératives déjà couvertes par d’autres fondations. La participation est réservée à des équipes francophones qui devront, si elles l’emportent, poursuivre leurs travaux de recherche et utiliser le prix pour des dépenses de fonctionnement et d’investissement dans leur projet.

This Campaign has ended. No more pledges can be made.